Europolar is back on line
Accueil arrow Critiques arrow French Crime Fiction en français
French Crime Fiction en français Convertir en PDF Version imprimable
06-02-2010

French Crime Fiction

Claire Gorrara (ed)

University of Wales Press 2009

 Traduit de l'anglais par Marie-Anne Lucas

  ImageLe roman policier français est un sujet pour lequel à la fois universitaires et lecteurs ordinaires du Royaume-Uni manifestent un certain intérêt. Cette sélection d'essais rassemble des thématiques qui vont des origines de la fiction policière (David Platten), en passant par Simenon et l'état du genre durant l'entre-deux guerres (Christopher Shorley), jusqu'au roman noir (1) français (Claire Gorrara).

Il s'ensuit une discussion sur la politique et le néo-polar(2) (Susanna Lee), puis les auteurs féminines de romans policiers (Véronique Desnain) et enfin la variété de détectives post-modernes en France (Simon Kemp). Ces écrivains sont tous des universitaires qui considèrent le roman policier comme une activité culturelle non négligeable, méritant qu'on lui prête une plus grande attention qu'auparavant, en particulier en France. Il y a eu sans conteste une nette augmentation (le chiffre de départ était certes faible, comparé à celui des polars traduits dans d'autres pays européens) du nombre d'auteurs français de romans policiers dont les romans sont parus en anglais. Citons à cet égard Fred Vargas, lauréate du prestigieux prix Duncan Lawrie International Dagger - décerné à des traductions de romans policiers - trois fois sur les quatre dernières années, alors que des auteurs scandinaves lui faisaient une rude concurrence. Cependant, pour certains, ce choix ne fait que révéler l'étroitesse d'esprit des juges. En tout cas, il est certain que le roman policier en France est important à la fois historiquement et culturellement.

 

Platten souligne l'influence que d'authentiques personnalités criminelles, telles que Vidocq, ont eue sur les personnages des romans de Gaboriau (Lecoq), Leblanc (Arsène Lupin) et Leroux (Rouletabille). Shorley étudie les méthodes intuitives de l'inspecteur de police Maigret, véritable icône, ainsi que les approches psychologiques de l'esprit criminel. Gorrara examine l'évolution du roman policier en tant que critique des injustices sociales et politiques. Elle se concentre essentiellement sur la transposition du genre américain du roman noir en France par Malet, durant la vague d'enthousiasme pour le tout américain après-guerre. Lee se penche sur Manchette et ses critiques politisées de la réalité contemporaine, en examinant comment celles-ci ont modifié la forme même du genre. Kemp s'attarde sur différentes voies dans lesquelles le genre s'est diversifié dans les années 80-90 avec des écrivains, comme Daeninckx, qui affichent leur conscience sociale dans un style sérieux, ou Pennac et ses romans qui usent d'humour et d'éléments fantastiques pour signaler des injustices. Desnain fait remarquer que les femmes auteurs de romans policiers mettent souvent en avant des questions féministes ainsi qu'un point de vue féminin dans leurs ouvrages. Les médias n'ont porté ces écrivaines sur le devant de la scène que depuis le début des années 90, bien qu'elles fassent partie du milieu depuis beaucoup plus longtemps.

 

Ces essais sont bien écrits et ils recouvrent une vaste période ainsi qu'un éventail d'auteurs. A chaque chapitre, l'extrait en anglais d'un roman majeur encourage le lecteur qui ne connaîtrait pas les auteurs à aller découvrir leur travail. Une version poche de ce livre sera bientôt disponible, et sera un ajout utile sur les étagères des passionnés du roman policier.


1 En français dans le texte

2 idem

Dernière mise à jour : ( 25-04-2010 )
 
< Précédent   Suivant >
© 2017 Europolar- powered by jl2i.com
Joomla! est un logiciel libre distribué sous licence GNU/GPL.

Design by syahzul, FlexiSaga.com