Europolar is back on line
Accueil arrow Critiques arrow Jéronimo Tristante: L'énigme de la rue Calabria.
Jéronimo Tristante: L'énigme de la rue Calabria. Convertir en PDF Version imprimable
Écrit par Empar Fernández   
19-05-2010

Jéronimo Tristante: L'énigme de la rue Calabria.

Madrid: MAEVA, 2010. 304 págs. 18,00 €.

 Traduit par Coralie Navarro-Mendez.

ImageL' énigme de la rue Calabria est la troisième affaire de Victor Ros. Pourtant inspecteur à la Brigade Métropolitaine de Madrid, il va être sollicité à Barcelone pour ses nombreuses qualités d' enquêteur afin de résoudre une affaire qui se présente particulièrement ardue .

Nous sommes en 1881 et Victor doit trouver une explication à la disparition de Gerardo Borras, riche homme d' affaire dont l' image d' homme pieux va se dégrader au fur et à mesure qu ' avance l' intrigue.



Aussi subitement qu' il avait disparu, Gerardo Borras réapparait au domicile familiale présentant des traces évidentes de tortures et réagissant extrêmement violemment face à tout symbole religieux. Grâce à l' aide efficace de l' attendrissant Eduardo, captivant personnage infantile , et à l'utilisation de méthodes et techniques qui rappellent énormément celles employées par Sherlock Holmes, Victor Ros démantèle les activités liés au vampirisme, au culte des divinités obscures d'une série de personnages en proie à la superstition et à la cupidité.


Le détective Victor Ros est, contrairement à tant d' autres enquêteurs contemporains, un homme intègre, moralement irréprochable et enthousiasmé par son métier. Intelligent, ingénieux et détenteur de connaissances scientifiques avancées ( anatomie, chimie, relations humaines), Victor compte sur la raison et la connaissance pour le conduire à la vérité alors qu' il déteste l' obscurantisme et les explications paranormales. C' est un homme plein de compassion, en avance sur son temps qui dispose des moyens indispensables pour poursuivre et capturer les "forces du mal" et qui n' hésite pas à les utiliser.

Située fin XIXe et écrite avec l' intention manifeste de recréer le langage et le ton des feuilletons qui eurent tant de succès auprès des lecteurs de cette époque , L' énigme de la rue Calabria offre un intérêt croissant de telle manière qu' une fois dépassées les premières pages, il devient difficile d 'en abandonner la lecture. Une touche de gothique, une athmosphère réussie et une documentation exhaustive agrémentent ce roman hautement recommandable.

Si il fallait lui reprocher quelque chose, ce serait que son créateur, Jeronimo Tristante, qui écrit dans des registres aussi divers qu' intéresants, introduit de multiples références historiques, urbanistiques et culturelles qui, si elles favorisent la reconstitution de l' époque et l' immersion du lecteur dans la Barcelone des années 1880, ralentissent légèrement le récit. Malgré cela, l' intrigue acquière un rythme véritablement trépidant dans ses dernières pages. A recommander pour les amateurs du roman noir du XIX ème en général et ceux de Wilkie Collins en particulier.

Dernière mise à jour : ( 14-10-2010 )
 
< Précédent   Suivant >
© 2017 Europolar- powered by jl2i.com
Joomla! est un logiciel libre distribué sous licence GNU/GPL.

Design by syahzul, FlexiSaga.com