Europolar is back on line
Accueil arrow Critiques arrow Rene Bonneau Montmartre sur les pas de Toulouse-Lautrec
Rene Bonneau Montmartre sur les pas de Toulouse-Lautrec Convertir en PDF Version imprimable
27-03-2008

Renée Bonneau à Montmartre sur les pas de Toulouse-Lautrec 

Les fans de Renée Bonneau seront ravis de retrouver l'inspecteur Berflaut et Toulouse-Lautrec dans une nouvelle enquête, Danse macabre au Moulin rouge (éditions du Nouveau monde).

Ancienne professeur de lettres, Renée Bonneau est entrée dans le roman policier en 1999 avec Nature morte à Giverny, un très joli roman mettant en scène Claude Monet à l'époque où il peignait ses nymphéas. L'auteur s'y distinguait par un style très classique et fort élégant, une habileté cinématographique dans la construction de ses scènes et un grand sens du détail, celui que l'on retient et qui s'incruste, pour longtemps, dans la mémoire du lecteur.

 ImageDeux ans plus tard, en 2001, Renée Bonneau publie la première de ses "Lautrec enquête", Sanguine sur la Butte. Deux prostituées de la rue St Vincent voient un fiacre se débarrasser du corps d'une petite fille. L'enfant, habillée en héroïne de la comtesse de Ségur, a reçu un coup de couteau au ventre. L'autopsie révèle que la blessure est une leurre. Cette fillette, que personne ne réclame, est morte noyée et elle avait subi de nombreux sévices sexuels. L'enquête est confiée à l'inspecteur Berflaut, bouleversé devant cette petite victime qui ressemble tant à sa fille.

Pendant ce temps, dans les rues de Montmartre, Toulouse-Lautrec croise un de ces anciens modèles, Rosa la rouge. Le visage marqué des derniers coups de son souteneur, la belle semble bien malheureuse. Puis c'est Mireille, une des filles du bordel de la rue des Moulins, qui arrive en larmes dans l'atelier du peintre. Louise, sa jeune soeur, placée comme domestique, a été enlevée par les cambrioleurs qui ont visité la maison de ses employeurs. Dans l'intimité du bureau du commissaire, Monsieur Demécourt confie ses soupçons. Il avait averti sa maîtresse de leur absence et cette femme... c'est Rosa, que l'on vient de ramasser sur le trottoir avec au ventre la même blessure que la petite fille... Il y a donc un lien entre ces évènements et urgence à retrouver Louise avant qu'elle ne subisse le même sort que la petite inconnue du cimetière. L'inspecteur Berflaut trouve une aide précieuse en la personne de Toulouse-Lautrec, merveilleux trait d'union entre le monde de la nuit, des voyous et des prostituées, et la bonne société où les costumes de notables cachent parfois bien des surprises!...

  Toulouse-Lautrec et Berflaut, devenus amis, ont l'occasion de retravailler ensemble sur une affaire tout aussi Imagespectaculaire. C'est Danse macabre au Moulin Rouge, le nouveau roman de Renée Bonneau. En ce mois de décembre 1895, les spectateurs qui se pressent devant le Moulin Rouge n'en croient pas leurs yeux : une danseuse est accrochée sur les ailes du célèbre moulin, immobile... morte. Il s'agit de Nini la Sauterelle, qui avait quitté le cabaret six mois auparavant. Parmi les danseuses, très troublées de retrouver ainsi leur ancienne compagne, Grille d'égout et Cigale semblent plus bouleversées que les autres. Face aux enquêteurs, elles restent fort évasives sur la vie de Nini en dehors du Moulin et le motif de son départ. Berflaut est persuadée que Cigale en sait bien plus long qu'elle ne le dit. Peut-être acceptera-t-elle de se confier à Toulouse-Lautrec, habitué du cabaret... La police recherche Gustave, le souteneur de Nini, envolé depuis la découverte du crime. De leurs côtés, les services de la préfecture s'étonnent d'une hausse du nombre de jeunes femmes qui demandent un passeport, document qu'elles perdent d'ailleurs si rapidement que les services soupçonnent un trafic. Dans les affaires de Nini, les policiers trouvent un agenda, avec un rendez-vous au service des passeports. Cigale, toujours tremblante, est de nouveau convoquée au commissariat. Mais c'est sur une tombe du cimetière St Vincent que l'inspecteur Berflaut la revoit, tuée dans sa tenue de danseuse. La police finit par retrouver Gustave, qui parle. Nini avait besoin d'argent et un couple était prêt à lui acheter son passeport. Comme elle n'en avait pas, elle a fait faire le document et l'a aussitôt vendu. Puis elle s'est mise en tête d'aller chercher fortune ailleurs. Et pour cela, il lui fallait son passeport. Elle a donc arpenté le quartier pour retrouver le couple et le rendez-vous a mal tourné...Renée Bonneau approfondit le portrait de Toulouse-Lautrec commencé dans Sanguine sur la Butte. Sous l'éclat du joyeux drille, elle révèle un homme blessé qui riait et buvait pour ne pas pleurer sur la laideur de son corps difforme et douloureux. Elle y confirme son talent à mêler personnages fictifs et personnages historiques dans des scènes qui semblent tout à fait naturelles. À partir d'une poignée de personnages s'agitant dans le périmètre réduit mais oh combien pittoresque des rues de Montmartre, elle crée des intrigues touffues, parfaitement crédibles et remarquablement ancrées dans leur époque. Enfin, avec Danse macabre au Moulin Rouge, elle dévoile un nouveau talent, celui d'imaginer des tableaux spectaculaires telle la scène d'ouverture avec le corps de cette pauvre fille accrochée sur les ailes du Moulin rouge.
Dernire mise jour : ( 15-04-2008 )
 
< Prcdent   Suivant >
© 2017 Europolar- powered by jl2i.com
Joomla! est un logiciel libre distribu sous licence GNU/GPL.

Design by syahzul, FlexiSaga.com