Europolar is back on line
Accueil arrow Critiques arrow Une chambre close du XXI siècle Lorenzo Silva, Meurtre dans le reality show
Une chambre close du XXI siècle Lorenzo Silva, Meurtre dans le reality show Convertir en PDF Version imprimable
01-03-2008

Une chambre close du XXI siècle

Lorenzo Silva, Meurtre dans le reality show

Trad : Marie Levéziel

 

Proposé initialement comme un jeu interactif aux lecteurs du supplément dominical, Meurtre dans le reality show a fini par élargir la déjà vaste bibliographie de Lorenzo Silva, un auteur aussi prolifique que fiable. A partir d’une attractive hypothèse initiale –l’apparition du cadavre d’une des candidates dans le plateau d’un reality show à succès- l’auteur madrilène a lancé au fur et à mesure depuis les pages de l’un des moyens de communication auquel il collabore diverses questions pour pouvoir continuer le développement de la mystérieuse intrigue. Les réponses du public ont de cette manière façonné l’histoire, en décidant, par exemple, quelles devaient être les principales caractéristiques du personnage investigateur ou de quelle façon l’assassin devait commettre le crime. L’originalité du processus d’élaboration de l’œuvre met en évidence la constante volonté de Silva de maintenir un dialogue vif et ouvert avec ses lecteurs, manifestée également dans sa page web très active, sur laquelle n’importe quel internaute peut s’adresser à lui avec l’assurance d’obtenir une réponse, ou dans son aimable prédisposition à participer dans des forums publics de débat et discussion.

 Le point de départ de Meurtre dans le reality show – au titre simple et stéréotypé, loin de la maîtrise que démontre Silva quand il doit nommer un livre - nous rappelle les classiques mystères de « chambre close », caractéristiques des débuts du genre policier et utilisés par des pionniers comme Edgar Allan Poe, Arthur Conan Doyle, Gaston Leroux ou Agatha Christie. Le bref récit de Silva, néanmoins, offre une plus grande complexité au mystère déjà assez compliqué : la découverte d’un cadavre dans un milieu apparemment inviolable. Le fait que le corps de la candidate assassinée soit trouvé dans un espace fermé – sauf pour le reste de participants au programme, bien entendu -, mais, simultanément, visible pour des millions de spectateurs à travers de la télévision , donne un intéressant caractère paradoxal – et avec ça, de nouveauté - à l’une des ressources argumentaires des plus stéréotypées du roman policier. Ainsi, loin d’être un simple clin d’œil aux débuts du genre, l’intention de Silva – et des lecteurs qui l’ont aidé à concevoir cette forme ludique d’histoire- semble aller au delà du simple jeu policier pour donner lieu à une réflexion orwellienne sur l’actuel fonctionnement de l’industrie culturelle du loisir télévisuel.

 
Editée de façon très soignée par El Rey Lear, l’œuvre, composée avec la traditionnelle vivacité et capacité d’accrochage de Silva, transforme un petit jeu littéraire sans trop de prétentions en un récit amène et intelligent. En disant beaucoup plus de ce qu’il expose et en apportant, outre l’intérêt classique pour la résolution du mystère, une intéressante réflexion sur un thème habituellement traité avec des excès de moralité superficielle et de démagogie, Meurtre dans le réality show s’élève comme une œuvre mineure majeure dans la remarquable trajectoire narrative de Lorenzo Silva.

Dernière mise à jour : ( 27-03-2008 )
 
< Précédent   Suivant >
© 2017 Europolar- powered by jl2i.com
Joomla! est un logiciel libre distribué sous licence GNU/GPL.

Design by syahzul, FlexiSaga.com