Europolar is back on line
Accueil arrow Critiques arrow Guillermo Arriaga - Le hasard dici et maintenant.
Guillermo Arriaga - Le hasard dici et maintenant. Convertir en PDF Version imprimable
09-05-2008

 Le hasard d’ici et maintenant.

Guillermo Arriaga, "Un doux parfum de mort"

Traduction Jean-Michel Joubert.
 

Connu pour son activité de scénariste  dans des films comme Amores perros, 21 gramos, Babel et Los tres entierros de Melquíades Estrada, Guillermo Arriaga compte à son palmarès plusieurs oeuvres de fiction parmi lesquelles des recueils de nouvelles (Revolution 211) des romans ( Escuadrón Guillotina El búfalo de la noche ou Un dulce olor a muerte). Caractérisées par le goût des régions frontalières et des personnages dont les vies semblent maintes fois mesurer leur valeur dans des “situations limites”, les oeuvres littéraires d’Arriaga ont le même dette que ses histoires conçues pour l’audiovisuel envers le hasard et la relativité de tout. Dans l’univers de l’auteur mexicain, rien ni personne ne parait décider en fonction de son caractère propre, mais sous l’influence d’un “ici” et d’un “maintenant” qui lui donnent un sens. D’où la présence continuelle de la chance et du hasard, considérés comme des facteurs essentiels dans le développement de la vie humaine.

  Le hasard est effectivement le moteur principal du roman “un doux parfum de mort” car c’est uniquement lui qui peut expliquer que le personnage soit le premier à découvrir et s’occuper du cadavre poignardé d’une jeune fille, avec une telle sollicitude que tous ses voisins finissent par croire que la morte est son amour caché et que ses attentions ne sont que le prélude à sa terrible soif de vengeance.

Ainsi la dépendance au « ici » et  «maintenant» mènent un jeune homme, qui vit sans autres préoccupations que de développer son affaire, à devenir le centre d’attention de son village, si intensément en proie à l’attente et avide de sang, qu’il le porte à croire qu’il a été réellement amoureux de la morte et que, par conséquent, trouver l’assassin et en finir avec lui est une question d’honneur. Ainsi ce sera le hasard qui mènera aux véritables auteurs du crime, surpris par l’irruption, dans la solution et le dénouement du mystère, d’un individu sans aucun rapport avec les faits.

 L’histoire se déroule dans le milieu rural mexicain, espace moins souvent exploité par la littérature que le décor stéréotypé de Mexico DF (*) et lieu-frontière dans tous les sens du terme.

Il comporte des limites matérielles mais également une coupure brutale entre les différentes formes de vie qui y coexistent, quelques unes tout à fait contemporaines – quoique presque toujours d’une contemporanéité mal comprise – d’autres ancrées dans un passé tout en précarité, limitations et autres idées légendaires.

Cette distinction, ajoutée à la corruption des forces de l’ordre – modèle exemplaire de la conception erronée du monde moderne - est peut-être ce qui conduit les habitants du monde romancé de un doux parfum de mort à penser que la méthode « oeil pour œil » est la seule manière de rétablir le statu quo du village, violemment ébranlé par l’assassinat de la jeune fille

 Bien écrit et encore mieux structuré – l’auteur montre son habileté en utilisant de main de maître et sans tomber dans le stéréotype, les mécanismes de l’intrigue et du suspense - le roman permettra aux non initiés de découvrir qu’ils possèdent avec le scénariste des films de Alejandro González Iñárritu (entre autres) un formidable écrivain. Ceux qui connaissent déjà le talent littéraire de Arriaga, un doux parfum de mort , auront la confirmation qu’il est au sommet de ce qui se fait de mieux actuellement dans le genre narratif hispano américain

(*) D.F “ distrito fédéral” appelation familière de Mexico

Dernire mise jour : ( 19-01-2010 )
 
< Prcdent   Suivant >
© 2017 Europolar- powered by jl2i.com
Joomla! est un logiciel libre distribu sous licence GNU/GPL.

Design by syahzul, FlexiSaga.com