Europolar is back on line
Accueil arrow Critiques arrow Clémence de Rosmadec, peintre et détective
Clémence de Rosmadec, peintre et détective Convertir en PDF Version imprimable
09-05-2008

josso 1 Yves Josso est un nouveau venu dans la célèbre collection Grands Détectives (éditions 10/18). Avec Été meurtrier à Pont-Aven, il nous entraîne en Bretagne sur les pas de  sa charmante détective, Clémence de Rosmadec. En cet après-midi de juin 1886, la jeune fille vient d'assister à l'arrivée de Paul Gauguin dont c'est le premier séjour en Bretagne. Gauguin et Clémence se sont déjà croisés dans une académie de peinture, à Paris. Clémence, qui admire le travail de Gauguin, est impatiente de lui faire découvrir les beautés d'une région si chère à son coeur. Mais une macabre découverte vient contrarier ses plans. En allant se baigner dans l'anse qui jouxte la demeure des Rosmadec, Clémence découvre le corps d'Adèle, une jeune modèle de Pont-Aven, étranglée. Le corps est dissimulé dans l'embarcation familiale, une sardinière reconvertie sur laquelle veille Gildas, l'ami d'enfance de Clémence. Le jeune marin entretenait une liaison avec la victime, décrite par les ragots du coin comme une fille facile. Pour les braves gendarmes et le juge d'instruction borné, l'affaire n'est pas bien compliquée. Gildas aura tué Adèle dans une crise de jalousie. Et le jeune homme est arrêté et emprisonné sitôt son retour à terre. Clémence est incapable de rester les bras croisés. Aux côtés du commissaire Kerlutu, un ami de la famille appelé en renfort, Clémence fait ses premiers pas de détective.

ImageQuelques mois plus tard, c'est à Paris que Clémence mène sa seconde enquête. Giovanna, son modèle italien, est retrouvée morte dans la Seine. Bouboule, le jeune cocher témoin de l'immersion du corps, est arrêté pour le meurtre. Il était ivre et la jeune fille lui aura résisté... Heureusement pour Bouboule, un témoin assure qu'ils ont passé la soirée ensemble. Ce témoin, c'est Antoine, un joyeux luron qui anime les bancs de la très sérieuse académie Cormon où Clémence étudie. Sur les traces de Giovanna, la jeune fille de Neuilly découvre un Paris populaire et misérable dont elle n'avait pas idée. Désireuse de comprendre ce qui est arrivé à son modèle, Clémence se tourne vers le commissaire Kerlutu, l'ami de la famille, et son neveu Erwan qui étudie le droit à Paris. Antoine et Bouboule libéré s'associent à leur recherche et c'est une équipe de jeunes gens aussi fantaisistes que dynamiques qui recherchent l'assassin de Giovanna. Leur enquête les amènent dans les ateliers où posait Giovanna et ils croisent ainsi Toulouse-Lautrec, Van Gogh, Suzanne Valadon...

 
Ils commencent à être nombreux, ces romans policiers qui se passent dans les dernières années du XIXème siècle. Il y a l'excellente série de Claude Izner, les romans de Renée Bonneau et maintenant ceux d'Yves Josso. Mais la période est si riche qu'elle permet à chacun de jouer ses gammes sans risquer la cacophonie. Portés par une galerie de personnages peu conventionnels, les épais romans d'Yves Josso dégagent une joie de vivre communicative. Les descriptions sont précises, les dialogues vivants et les portraits pittoresques. Un suspense bien mené et un dénouement original achèvent de rassasier le lecteur. Il y a dans ces romans matière à de superbes adaptations filmées...

Dernière mise à jour : ( 20-05-2008 )
 
< Précédent   Suivant >
© 2017 Europolar- powered by jl2i.com
Joomla! est un logiciel libre distribué sous licence GNU/GPL.

Design by syahzul, FlexiSaga.com