Europolar is back on line
Accueil arrow Critiques arrow Le Couteau de Jenofa
Le Couteau de Jenofa Convertir en PDF Version imprimable
28-11-2008

Le Couteau de Jenůfa

 

Discrètement mais sûrement, suivi par un public de fidèles qui va grossissant, le romancier et traducteur belge, Xavier Hanotte, trace son sillon dans le paysage littéraire francophone. Pour cette onzième publication, Le Couteau de Jenůfa, Imageon retrouve Barthélemy Dussert, son inspecteur de police, plus indécis et désenchanté que jamais. Tant mieux, c'est comme ça qu'on l'aime ! Sauf que cette fois-ci, le blues de Barthélemy Dussert est tellement profond qu'il en serait presque contagieux ! Car autour de lui tout fout le camp. La Belgique qu'il aime, sa brigade et surtout Trientje. Son petit bout de coéquipière est toujours aussi silencieuse mais elle arbore désormais des tenues féminines qui ne lui ressemblaient guère et elle disparaît régulièrement de la circulation, toujours en trombe et à heures fixes. Aurait-elle rencontré quelqu'un ? Malheureux comme un chien, Barthélemy enquête, autant sur le dossier que lui a confié son supérieur et ami, le commissaire Sébastien Delcominette, que sur les allées et venues de Trientje. Qui lui offre ces bouquets de fleurs jaunes dont elle semble s'entourer ? Ce Luc dont les coordonnées ornent son sous-main ? Barthélemy les imagine déjà  ensemble... mais il refuse de tourner la page sans en avoir le coeur net. En attendant, autant se concentrer, si possible, sur le dossier Legris. Après de timides débuts, les romans de Laurent Legris ont disparu des librairies puis c'est le romancier qui s'est évaporé. Sa disparition remonte à un peu plus d'un an et en l'absence d'éléments nouveaux, le dossier, l'un des derniers de la brigade, sera classé sans suite. Sauf que le musée de la littérature a reçu un tapuscrit signé Jacques Travers et dont le style, analyse scientifique à l'appui, s'apparente de trop près à celui de Laurent Legris pour que la ressemblance ne soit pas troublante. Barthélemy Dussert tient entre ses mains les prémisses d'une enquête policière et littéraire, de quoi réjouir l'éminent traducteur de Wilfred Owen qu'il est en dehors de ses heures de bureaux. Ah si Trientje était à ses côtés!...

 

Romancier tout court, sans étiquette de genre, Xavier Hanotte présente la particularité d'être lu, et apprécié, aussi bien par les amateurs de littérature policière que par ceux qui abhorrent ce genre populaire. Ce talent de rassembleur s'explique probablement par la qualité littéraire de ses romans. Des mots simples et justes, des images qui parlent à l'intelligence et à la sensibilité du lecteur, un peu de fantastique parfois et quelques éléments en suspens, comme autant de pistes pour un roman suivant, peut-être...

Le Couteau de Jenůfa est le troisième roman mettant en scène Barthélemy Dussert. Manière Noire et De secrètes injustices l'ont précédé. S'il n'est pas nécessaire d'avoir lu les précédents titres pour apprécier Le Couteau de Jenůfa, il est bien difficile de résister à leur attrait une fois le livre refermé!

Dernire mise jour : ( 19-01-2010 )
 
< Prcdent   Suivant >
© 2017 Europolar- powered by jl2i.com
Joomla! est un logiciel libre distribu sous licence GNU/GPL.

Design by syahzul, FlexiSaga.com